HPE et ses couteaux suisses

HPE et ses couteaux suisses

Pour les entreprises qui souhaitent changer de matériel sans toucher aux applications ni à la version du système d’exploitation, il est fréquent qu’on demande à HPE s’il reste en magasin des serveurs Alpha ou Itanium d’ancienne génération pour remplacer un système âgé, augmenter la puissance délivrée ou renforcer un cluster existant.
Pour répondre à ces demandes d’anciens systèmes et logiciels, HPE a une équipe dédiée dans sa branche Financial Services. On y trouve le portefeuille des systèmes d’anciennes génération, serveurs, stockage ou logiciels sortis du catalogue public mais qui restent disponibles pour les projets particuliers.

Faire durer et moderniser

Faire durer et moderniser

Une particularité des applications sur OpenVMS est leur très longue durée de vie. Les développeurs signalent régulièrement la qualité de l’environnement de développement et sa richesse, l’efficacité des outils et la performance des bases de données.
La compatibilité binaire ascendante (*) des applications sur les versions successives du système d’exploitation est quasiment légendaire et a beaucoup fait pour la réputation de stabilité de la plate-forme.
Lorsqu’il faut moderniser l’infrastructure qui supporte des applications sous OpenVMS, plusieurs choix sont possibles : d’un simple rafraichissement du matériel pour des systèmes plus récents en restant dans la même architecture sans toucher aux applications jusqu’à une refonte sur une nouvelle architecture avec requalification ou réécriture des logiciels.

Et puis les cas particuliers :

... l’éditeur à disparu et il ne reste qu’un binaire ancien, j’ai perdu les sources…

Pour traiter ces situations extrêmes mais pas si rares OpenVMS possède des qualités uniques avec la traduction dynamique des binaires compilés pour une autre architecture (VAX vers Alpha, Alpha vers Itanium, et bientôt vers x86), et la continuité sur les formats de données.

Lorsque les applications évoluent, c’est l’occasion d’y introduire une composante Internet, des services web ou microservices, ou des modules OpenSource qui ouvrent OpenVMS sur un monde moderne.
Nous allons nous attacher à décrire dans plusieurs articles les chemins d’évolution et les outils proposés pour faire vivre longtemps les solutions OpenVMS et maintenir le plus haut niveau de qualité de service et de satisfaction pour les utilisateurs.
Découvrez à ce sujet les réponses de HPE à travers des prestations spécialisées de sa division Financial Services.

(*) en anglais : "forward compatibility" ou "upward compatibility"

VMS générations, l’engagement est tenu !

VMS générations, l’engagement est tenu !

Faisant suite à DECUS et à HP-Interex, le nouveau club « VMS générations » qui regroupe les utilisateurs du système d’exploitation OpenVMS a pris le relais et est maintenant opérationnel.

Le constat qu’il fallait une nouvelle association consacrée à l’avenir d’OpenVMS s’est imposé lors d’une réunion récente des utilisateurs, partenaires intégrateurs, éditeurs et fournisseurs. Près d’une centaine de participants ont appelé de leur vœux ce club à l’ancienne avec des moyens et objectifs d’un genre nouveau afin d’accompagner l’évolution de l’écosystème OpenVMS. L’association est d’abord un forum ouvert qui permet à chacun d’échanger et de partager ses connaissances sur OpenVMS pour en assurer la pérennité.

Les instances de l’association et le bureau reflètent la diversité des métiers des acteurs de l’écosystème. Une place est réservée aux fournisseurs (VSI & HPE), contributeurs importants à la dynamique du club. (cf. Notre équipe)

Dans un futur proche OpenVMS sera disponible sur plate-forme x86 ce qui permettra une diffusion très large et il importe d’assurer la formation des nouvelles générations. La transmission des connaissances et de l’expertise est donc au cœur des projets du club dans une initiative « VMS Academy » .

 

C’est dans cette dynamique de générosité et esprit d’équipe que j’accueille l’ensemble de la communauté VMS et vous invite à participer activement dans ce lieu d’échange et partage.

 

Miroslaw Szczeblewski

Président

 

Pour nous contacter : contact@vmsgenerations.org

 

VMS en quelques mots

OpenVMS est un système d’exploitation généraliste développé par Digital Equipment, Compaq et HP puis cédé sous licence à VMS Software Inc (VSI).

C’est le successeur de VMS (pour Virtual Memory System) produit à l’origine pour les serveurs VAX 32 bits de Digital. Porté sur processeur Alpha au début des années 1990, il est devenu disponible sur processeur Itanium en 2003. VSI a annoncé un portage sur processeur d’architecture x86 pour un futur proche.

Fin 1991 avec la version 5.5 de VAX/VMS, renommage en OpenVMS pour illustrer le support des spécifications POSIX 1003, standardisation basée sur Unix des APIs et commandes par l’IEEE. Le nom officiel est devenu ensuite OpenVMS AXP (sur Alpha) et OpenVMS I64 (sur Itanium).

OpenVMS est un système d’exploitation multi-utilisateurs, multiprocesseur à mémoire virtuelle conçu pour utilisation en temps partagé, traitement batch et transactionnel. Avec la capacité d’ajuster les priorités il s’approche des capacités d’un OS temps réel. Le système d’exploitation offre des capacités de haute disponibilité multi système appelées cluster ou partage de ressources permettant de distribuer les traitements sur plusieurs systèmes physiques différents reliés entre eux par interconnexion réseau et/ou stockage. Lorsque ces configurations sont installées sur des sites différents, ces géo-clusters sont dits tolérants aux désastres. Les protocoles et mécanismes de cluster introduits dans VMS à partir de 1983 ont établi un standard de haut niveau pour ces fonctions, qui sont l’une des raisons du succès de l’environnement.

D’abors utilisé via une interface utilisateur ligne de commande alphanumérique sur les terminaux VT de Digital, l’environnement a vu plusieurs environnements graphiques sur stations de travail : VWS, DECwindows (basé sur X-Window), et Motif.

HPE a développé le produit jusqu’à la version 8.4 tournant sur processeur Itanium 9300 (famille des serveurs HPE Integrity i2). VSI a depuis repris les développements, en proposant la version 8.4-1H1 tournant sur processeur Itanium 9500 (serveurs HPE Integrity i4), puis des améliorations fonctionnelles avec les version 8.4-2 et 8.4-2L1, disponibles sur systèmes à processeurs Itanium et Alpha.

Enfin depuis le 15 mai 2020, VSI relève le défi en portant OpenVMS sur X86 !

Référence : Page Wikipedia sur OpenVMS