Spécifications

Né en 1977 sur système VAX 32 bits, VMS est un système d’exploitation multi-utilisateurs, multiprocesseur, à mémoire virtuelle conçu pour utilisation en temps partagé, traitement batch et transactionnel. Avec la capacité d’ajuster les priorités il s’approche des capacités d’un OS temps réel.
Rebaptisé fin 1991 OpenVMS pour illustrer le respect des standards Posix, il a été porté sur architecture RISC (Reduced Instruction Set Computing): d'abord Alpha 64 bits en 1992 (version OpenVMS AXP), puis Itanium en 2003 (version OpenVMS I64). La prochaine évolution d’OpenVMS au catalogue de VSI sera sur plate-forme x86 pour une diffusion la plus large.
 
Reconnu par tous les professionnels comme l’environnement le plus stable, le plus sécurisé et qui a été précurseur sur les concepts de cluster, le système OpenVMS est pour ces qualités toujours au cœur des applications critiques dans les entreprises de tous les domaines : industriel, automobile, financier, télécom, énergie, santé ou distribution et transport.
 
Venant de fêter ses 40 ans après avoir figuré au catalogue des plus grands constructeurs informatiques (Digital Equipment Corp, Compaq, Hewlett-Packard Enterprise), OpenVMS est maintenant porté par l’éditeur VMS Software Inc (VSI) qui en assure le développement depuis 2014.

Un système vivace partout dans le monde !

VMS toujours d’actualité retrouve une nouvelle jeunesse :
–> Sur le fil de ses 40 ans, OpenVMS se relance sur x86

Quelques points forts d’OpenVMS

Stabilité, facilité d’utilisation, compatibilité entre les versions, sécurité.

Le système d’exploitation offre des capacités de haute disponibilité multi système appelées cluster ou partage de ressources permettant de distribuer les traitements sur plusieurs systèmes physiques différents reliés entre eux par interconnexion réseau et/ou stockage. Lorsque ces configurations sont installées sur des sites différents, ces géo-clusters sont dits tolérants aux désastres. Les protocoles et mécanismes de cluster introduits dans VMS à partir de 1983 ont établi un standard de haut niveau pour ces fonctions, qui sont l’une des raisons du succès de l’environnement.

Sécurité : Enjeux et réponses d'OpenVMS

"Why is OpenVMS the correct choice ..."
(Présentation d'Eddie Orcutt, VP of VMS Software's Software Engineering group)

Retour sur le bootcamp 2017

L’engineering VSI s'est livré à une palette de présentations toutes aussi brillantes les unes que les autres, telles que :

  • Le projet de nouveau file system, par Andy Goldstein,
  • L’avance sur le portage des compilateurs par John Reagan,
  • Une démonstration des nouveaux boot et crash dumps par Gary Newsted et Richard Bishop,
  • Une présentation éblouissante par Camiel Vanderhoeven sur le SWIS pour x86 (le SWIS est la couche qui transforme les instructions de bas niveaux de contrôle de mode, de gestion des interruptions, couche programmée existant pour Itanium, et de fonctionnalité semblable au PAL code sur Alpha).

Concernant les autres projets et l'organisation de VSI :

  • Après une fin 2017 marquée par l’offre Alpha avec sa deuxième version qui améliore les performances, 2018 est considérée comme l’année x86 : le portage est en très bonne voie. Les EAK (Earlier Adapter Kit) seront disponibles à des dates préciséées prochaînement.
     
  • Le service Ventes et Marketing est maintenant en place sous la houlette de Terry Holmes (VP), qui nous a présenté les objectifs de simplification et de clarté concernant le licensing.
     
  • La stratégie de long terme de VSI a été précisée. VSI va investir des domaines d’application ou d’infrastructure tels que les technologies blockchain, les technologies embarquées, le cloud et offrir des solutions ou des évolutions de solution où VMS pourra progressivement reconquérir des segments de marchés où sa place est justifiée.
     
  • Le pôle Services se développe sous la direction du Wayne Besson (VP Services), intégrant le développement à partir de l’Open Source (Bret Cameron), et la Formation.
    Lire à ce sujet l'article prweb.

    Les premières offres VSI de Formation par internet ont été présentées, avec matériel pédagogique vivant, coaching virtuel, forum, video, accès aux labos. Conçus à l'attention des nouveaux venus sous VMS, ces cours vont donner accès à une formation attractive et efficace.

Un sentiment unanime de la communauté présente est la nécessité absolue de trouver de nouvelles recrues pour VMS. Duane Harris, CEO de VSI, laisse entendre que des solutions de type Hobbyist, à combiner éventuellement avec des usages gratuits ou très peu chers d’émulateurs alpha sont à l’étude et en discussion avec les producteurs d’émulateurs pour avoir une sorte de ‘pack étudiant’ VMS comprenant aussi quelques unes des formations en ligne gratuites.

En dehors du travail interne à VSI de Bret Cameron sur l’Open Source, le bootcamp a été un lieu de rencontre pour les acteurs Open Source de la communauté VMS. Une meilleure collaboration entre ces acteurs est à l’étude.

Une rencontre a d'ailleurs été organisée à Paris avec Bill Pedersen, un acteur majeur de l’Open Source pour VMS

Galerie du Bootcamp de Septembre 2017